J’ai installé un thermostat connecté pour économiser du chauffage

Premières impressions avec mon nouveau thermostat connecté.

J’ai installé il y a quelques semaines mon nouveau thermostat connecté qui j’avais acheté au début de l’été. L’objectif affiché : faire des économies de chauffage.

L’installation

L’installation a pour moi été plutôt simple, je suis un peu bricoleur et j’avais déjà un thermostat connecté à ma chaudière par 2 fils pilote. J’ai donc simplement eu besoin de remplacer mon thermostat existant.

En quelques minutes, c’était plié. Quid tout de même de sa consommation propre en électricité (ou plutôt celle du « relais »), le thermostat en lui-même étant sur piles, que je n’ai pas encore mesuré.

Programmation

De ce côté-là, c’était également simplissime ! Adieu la programmation fastidieuse avec la notice sous la main du mon ancien thermostat, l’application mobile permet de gérer la programmation très simplement au quart d’heure prêt.

Premières semaines d’utilisation

Le thermostat connecté permet déjà d’obtenir l’historique de la température de sa maison avec un relevé de température toutes les 10 minutes. Une mine d’or pour analyser la capacité du chauffage à atteindre la température désirée. On peut ainsi facilement se rendre compte de la difficulté pour la chaudière de gagner 2 degrés en passant de 17 à 19 degrés quand il fait 10 degrés dehors. Ça m’a déjà permis de modifier la température de consigne pour le matin ou je lui demande de chauffer de 6h45 à 8h15. J’ai réduit de 0.5 degré soit 18.5 degrés le matin et je laisse donc à 19 degrés le soir et le week-end.

Le thermostat connecté et son historique de température permet encore mieux de se rendre compte de l’impact du soleil et de la chaleur extérieure sur la température intérieure de la maison. En effet, s’il fait beau et chaud l’après-midi, on voir clairement la température monter. Ça encourage a bien ouvrir tous ses volets surtout si la météo annonce du soleil.